Présentation de ma solution domotique avec Home Assistant

Comme vous aurez sûrement pu le voir sur Twitter, j’accorde une grande importance à la domotique. Étant utilisateur de produits Apple, je m’étais tout naturellement tourné vers HomeKit. Ensuite, j’ai voulu tester les produits de la gamme Google Home. Je me suis alors retrouvé dans une situation où je devais trouver des équipements compatibles avec les deux systèmes. C’est à ce moment-là que je me suis tourné vers Home Assistant.

Pourquoi Home Assistant ?

Il y a quelques temps, j’avais installé Jeedom sur mon Raspberry Pi pour le tester et je dois dire que l’interface ne me plaisaient pas trop. Je me suis donc mis à la recherche d’une autre solution. C’est là que je suis tombé sur Home Assistant. Il s’agit d’une solution domotique open-source, disposant de nombreux contributeurs et dont les plugins sont 100% gratuits. Il en existe d’ailleurs plus de 1500 à l’heure actuelle dont Philips Hue, Ikea, Smartthings, Xiaomi, Netatmo, … Vous pouvez d’ailleurs retrouver la liste complète en suivant ce lien.

Première prise en main de la solution

Une fois Home Assistant installé sur mon Raspberry Pi 3, il m’a fallu quelques heures pour prendre en main la solution. J’ai donc commencé par intégrer mes lampes Hue car cela se faisait assez facilement via l’interface web. Pour les autres intégrations, il faudra se plonger un peu plus dans la documentation, mais le principe reste sensiblement le même pour toutes les intégrations.

Photo by Harrison Broadbent on Unsplash

Intégration à HomeKit et Google Assistant

Une fois tous mes périphériques ajoutés à Home Assistant, je me suis penché sur l’intégration à Google Assistant afin de pouvoir tout contrôler à la voix. Ici, j’ai choisi la version la plus simple. Elle consiste à prendre un abonnement de 5$ par mois afin de créer une passerelle cloud vers votre box. Cette passerelle vous permettra ainsi de connecter facilement Home Assistant à Google Assistant ou encore Amazon Alexa. Il existe aussi une façon manuelle de le faire. Vous pourrez retrouver plus d’informations.ici.

Il est temps de passer en revue ce que je recherchais le plus, l’intégration à HomeKit. En effet, je trouve l’interface de l’application « Maison » d’Apple beaucoup plus intuitive sur mobile. Je recherchais aussi la possibilité de pouvoir acheter des accessoires à un meilleur prix que ceux certifiés HomeKit tout en gardant la possibilité de les intégrer facilement. Grâce à cette intégration, je peux même contrôler ma télé depuis Siri. Qui sait, je remplacerai peut-être un jour mes Google Home par des HomePod 🤩.

Conclusion

Avec l’aide d’Home Assistant, j’ai enfin pu rendre compatible certains équipements avec mon écosystème Apple. Je peux aussi automatiser beaucoup plus de choses qu’auparavant. Bref, un vrai régal pour tous les fans d’automatisation. Je risque donc de commencer une série d’articles avec quelques tutoriels pour vous parler de cette solution.

Articles sur le même thème

4 Commentaires

  1. Très intéressant tes articles, personnellement j’utilise la solution homebridge surUn synology pour rendre compatible mes produits HomeKit. Merci

  2. Salut, intéressant. Quand tu dis contrôler la télé par SIRI, qu’arrives-tu à faire exactement, et comment le fais-tu? Cela m’intéresse 🙂

    • Salut, J’arrive à éteindre ou allumer directement la télé. Pour faire plus, il faut rajouter une Apple TV. A ce moment-là, tu pourras faire beaucoup plus d’interactions avec la télé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.